Journal de bord, journée 1

Maintenant, je vais vous raconter mon tout premier impact avec Atlas, qui a duré environ une heure et demie. J'insiste sur le fait que ce qui s'est passé n'a pas été filtré ni accentué, c'est simplement une histoire de ce qui s'est passé:
télécharger le jeu sans problème grâce à un code fourni par la société de logiciels; commencez le Je crée mon PC avec un tatouage de la célèbre région de la gorge Phava de Fraws exposé au MOMA; spawno dans le monde; Moi, avec un misérable RTX 2080, j'étais certain de tout conserver de la sorte, avant même de commencer le jeu, de tout régler à fond. Une fois que je suis apparu dans le monde du jeu vidéo, après environ deux minutes de chargement et avec l’idée que tout était bloqué, il commence évidemment à se lécher et à tirer de façon ignoble et, sans comprendre comment, je meurs. Avant de rétablir tous les réglages et la résolution, respawno mais cette fois dans le ciel, je tombe vers le sol et meurs; repousse-toi encore, ils m'attaquent avec des serpents, je meurs; encore une fois, sous l'eau, au milieu de l'océan, je préfère me suicider pour établir un nouveau point de renaissance. À partir de là, il y a environ quarante minutes de changement de point d'apparition et de morts par noyade, de chutes du ciel, d'insectes qui me font renaître dans un paradis éthéré où je ne vois que des nuages ​​et des blancs, jusqu'à ce que j'apparaisse enfin dans un ville. Au milieu des montagnes et de la neige, je meurs de froid.

Juste un cheveu de difficulté pour charger les textures

Journal de bord, journée 2

Même si le premier jour a été plutôt traumatisant, je ne dois pas me démoraliser. Avant de commencer le jeu, je comprends que j'ai besoin d'aide. J'écris un post dans le subreddit dédié à Atlas demander de l'aide sur la façon de commencer. Donc, je comprends que la meilleure chose à faire est de partir d’un Freeports, c’est-à-dire d’un domaine dans lequel il existe déjà un port et des NPC et où vous pouvez commencer à jouer. récupérer les premiers matériaux. La quantité de matériel nécessaire à la création d'objets est assez chère, mais elle est également facile à trouver. Le système agricole est plutôt basique: lorsque vous vous promenez, vous pouvez tenir E afin de collecter des fibres et des cailloux, puis frapper un arbre pendant une minute afin de créer le premier choix, et à partir de là, tout est dedans descente (environ). Après quelques minutes, vous pouvez créer une hache, un feu de camp, une lance, un lit et une boîte dans lesquels vous pouvez mettre du matériel. Chaque action augmente la bar d'expérience et, par conséquent, ne augmentation de niveau nous permettant d’augmenter l’une de nos statistiques (vie, poids transportable, endurance, etc.) et d’apprendre un éventail de compétences liées à l’attaque, à la domestication des animaux ou à la navigation. De plus, il est possible d'apprendre à créer de nouveaux objets grâce à un système d'arborescence mal conçu et difficile à interpréter. Parfait, mon ensemble de survivants est prêt. Je vous conseille de créer le lit en premier, afin d'avoir un point de respawn fixe. Dans les Freeports, vous trouverez également un PNJ auprès duquel vous pourrez acheter un radeau ou un petit bateau. Mieux vaut préparer, tuer des animaux pour récupérer de la viande pour le voyage qui m'attend, acheter le bateau, placer le lit, faire quelques autres voyages dans les Freeports (divisés en nord, sud, est et ouest) . Demain mon odyssée va commencer, je suis confiant!

C'est ce que j'ai vu lors de mes premiers respawns

Journal de bord, journée 3

Le bateau a disparu, avec tous les objets que j'avais élevés, la boîte pleine de matériaux et le feu de camp plein de succulents steaks cuits et de charbon de bois. Et même mes niveaux ont disparu. C'est comme si mon PC s'était réinitialisé. Et non, j'ai vérifié et le serveur n'avait pas été réécrit depuis quelques heures ou j'ai été attaqué, je suis un serveur PvE. J'ai encore la chance d'ajouter tous les niveaux que j'ai faits jusqu'à présent mais j'ai tout perdu. Non pris en compte, je demande dans une discussion où il pourrait s'agir de mon bateau et me demande si j'ai voyagé d'un groupe à un autre ou, en tout cas, effectué des mouvements rapides dans certaines directions. Je réponds oui, ils me disent que c'est un bug, ça arrive, je dois recommencer à cultiver. J'éteins.

Voici la division du monde du jeu. Une méga carte divisée en clusters, chacun agissant comme un serveur distinct.

Journal de bord, journée 4

Non, aujourd'hui je ne joue pas.

Journal de bord, journée 5

Tu ferais mieux de retrousser tes manches. Je répète tout ce que j'ai fait pendant la journée 2. Nous allons, au niveau supérieur, apprendre à construire des objets, acheter mon premier radeau et partir. Cette fois, tout fonctionne et je me retrouve enfin à surfer. Le système de navigation n'est pas vraiment bien fait mais au moins, il est compréhensible. Avant d’arriver à la barre, vous devez ouvrir les voiles et, à l’aide d’un diagramme pratique toujours affiché en haut à droite, essayez de suivre le vent pour aller plus vite. Le "problème" est que, si vous êtes à la barre, pour abaisser les voiles, vous devrez "sortir" du guide, cliquer sur les voiles et modifier l'ouverture. Il doit y avoir une habitude mais au moins ça marche, même si pas trop bien, mieux vaut ne pas le remarquer. Et alors je navigue. Direction Est, vers un autre groupe. Et c'est tout, rien d'autre ne se passe avant vingt minutes. Navigo. De temps en temps, un dauphin pousse, saute sur l'eau, suit le radeau et la scène est également intéressante à sa manière: le dauphin n'a pas de buggy. La carte est vraiment plus grande que ce que je pensais et les temps de navigation entre les différentes zones sont incroyablement longs. Finalement, après quelques vidéos d’attente sur YouTube, j’arrive. De loin, je vois atterrir. En approchant, je vois aussi de nombreux navires, pas des radeaux, mais de gros galions avec beaucoup de monde. Enfin un peu de vie! En atterrissant, un crocodile me poursuit, je meurs. Respawno sur le bateau, fermement ancré sur le rivage, apparaît près d'un crocodile, je meurs. Pour aujourd'hui, je dirais que c'est suffisant.

Les joies de mon premier voyage

Journal de bord, journée 6

Je comprends que le jeu a des problèmes que je ne veux pas surmonter, du moins pas tout seul. Partout, à la fois sur Reddit et sur le forum officiel, ils recommandent de le jouer en compagnie, ce qui facilite les transactions. La vie d'un pirate solitaire est impossible dans le monde d'Atlas, du moins pour le moment. Je le ferme, espérant un jour pouvoir le rouvrir et le trouver changé, mais pour l'instant, il ne mérite pas mon temps. J'ai également essayé un serveur non officiel avec expérience et butin multiplié par 8 mais, tout simplement, vous devez d'abord rencontrer des bugs ou mourir aux mains de monstres étranges. Il semble que les développeurs ont oublié toutes les bonnes choses qu’ils ont apprises du développement d’Ark. Je dois juste attendre et espérer.

commentaires

réponses