Le jeu 4X de Paradox, Stellaris, est sans aucun doute l'un des titres les plus populaires parmi les jeux de stratégie récents. Cependant, comme pour les autres développeurs de produits suédois, le jeu évolue constamment, et s'il veut suivre la route Crusader Kings II ou Europa Universalis IV, il est probable qu'il existe encore depuis plusieurs années. À l'heure actuelle, en tête du programme Stellaris, il y a une révision substantielle des façons dont les joueurs peuvent naviguer dans l'espace.

Depuis le lancement, Stellaris a mis à la disposition des Impériaux qui peuplent la Galaxie (à la fois le joueur et l'IA) trois manières différentes de voyager entre les étoiles: les trous de ver, les distorsions à Star Trek, et l'hyperdrive, un un système qui permet le déplacement uniquement sur la longueur des "autoroutes spatiales" prédéterminées. Avec l'expansion entrante, les deux premiers seront supprimés des options disponibles, et tous commenceront par le seul hyperdrive. ce, dans les mots des développeurs, pour faciliter l'équilibrage des jeux et la mise en place de nouvelles fonctions, notamment en matière de guerre. La mobilité accrue des deux premiers modes a en effet permis d'éviter facilement les défenses statiques.

Tout cela se marie avec la mise en œuvre du concept de terrains galactiques, fondamentalement les modificateurs qui s'appliqueront aux batailles et aux déplacements à travers des formations stellaires particulières, des nébuleuses et ainsi de suite. L'expansion implique de nombreux autres changements, y compris l'introduction de passerelles, similaires aux relais Mass Effect, et une révision substantielle de la mécanique militaire et diplomatique.

commentaires

réponses