Le monde de l'homebrew ouvre les portes des possibilités sur une console, permettant des applications plus ou moins utiles aux utilisateurs, mais aussi la possibilité de jouer des titres juridiquement non rentables. Nintendo Switch, étant une nouvelle console, n'est pas encore la proie conquise par les modders, mais l'équipe ReSwitched le mois dernier, il a dit qu'il était capable d'exécuter la décharge de bootrom (le premier élément après avoir démarré les pilotes) à partir du Tegra 210 de la Nintendo Switch.

La nouvelle est que l'un des modeurs de l'équipe, Daeken, a annoncé être en mesure d'exécuter la version mise à jour de leur PegaSwitch Toolkit sur le firmware 3.0.0 de la console Hybrid japonaise. Cela signifie que les ReSwitched ont été en mesure d'effectuer le fameux et apprécié Homebrew Launcher sur Nintendo Switchmême si avec certaines limitations.

lanceur homebrew

Comme mentionné ci-dessus, en fait, le lancheur n'est qu'une partie de l'ancien firmware 3.0.0 de la console exploitant un exploit qui, corrigé par Nintendo, n'est plus présent sur les consoles mises à jour. Il a ensuite besoin d'une console avec l'ancien firmware, accessible avec Pokkén Tournament DX qui comprend la version ci-dessus sans avoir besoin de connexion Internet (ce qui mettrait à jour la console à la dernière version du firmware).

Il convient de souligner, cependant il n'y a actuellement pas d'homebrew vous pouvez commencer par le lanceur. Cet objectif est actuellement considéré comme "inutile", même si l'équipe à l'origine du développement de nombreux émulateurs a déjà annoncé son intention de travailler sur quelque chose pour Nintendo Switch. Nous aurons donc bientôt l'occasion de tirer parti de la console d'une manière beaucoup plus utile que le simple jeu vidéo? Il ne reste plus qu'à attendre les nouvelles de l'équipe ReSwitched et les créateurs d'applications homebrew.