J'ai eu l'occasion d'essayer dans la dernière période Empires Apart, le nouveau RTS du studio très italien DESTINYBit et je dois dire que je suis très dur en écrivant cet article.

Qui mâche bien le genre, ne peut manquer de comparer Empires Apart au beaucoup plus célèbre Age of Empires, mais est-ce une faute de vouloir "imiter" le meilleur de la place?

D'autre part, le RTS ne brille pas pour l'originalité: rassembler les ressources, préparer votre base, construire des unités, et de conquérir la base de l'adversaire, sont les fondements de la plupart d'entre eux.

In Empires Apart vous pouvez gérer la croissance de leur civilisation sur deux branches distinctes, économiques et militaires, et d'explorer ces branches nous donne accès à de nouvelles unités, des bâtiments et des technologies.

Les cartes sont construites de manière aléatoire et au début du jeu, nous avons également la possibilité de décider quel héros utiliser. Le choix tombe sur deux types: le héros "Guerrier"Qui fournit évidemment un grand coup de pouce au combat, ou le"Règle"Ce qui nous aide dans l'expansion et la construction de notre civilisation, mais fournit peu de soutien sur le champ de bataille.

Grand mérite des garçons de DESTINYbit est d'avoir créé différentes civilisations qui vous permettent de définir le jeu différemment les uns des autres. Toutes les unités sont uniques dans une faction, qui permet aux joueurs de choisir la civilisation qui convient le mieux à votre style de jeu.

Si vous voulez, par exemple, engager simplement dans un jeu très agressif le choix peut tomber sur les Aztèques, ou si vous voulez essayer quelque chose de vraiment spécial vous pouvez jouer avec les Mongols qui ont la particularité de pouvoir « supprimer » tous les bâtiments et les transformer en unités spéciales , puis reconstruisez-les là où cela leur convient le mieux.

Alors que d'une part, toute cette variété est certainement un point en faveur de Empires ApartD'autre part, nous devons toujours tenir compte du facteur d'équilibre et, compte tenu de la nature de l'intention clairement pour le titre multi-joueurs, n'est pas un facteur à négliger.

Les modes de jeu sont variés, mais la plupart sont dédiés au multijoueur, même si nous devons souligner les défis créés pour chaque civilisation (6 pour chacune) qui représentent peut-être le meilleur de ce que le joueur unique peut offrir, même si l’un des le moyen le plus intéressant et amusant de jouer est que "Survival": Le joueur doit rassembler des ressources et préparer les défenses pendant la journée et résister à des hordes d'ennemis pendant la nuit.

En plus de ne pas avoir un mode « campagne », ce qui ne fonctionne pas en mode Single Player est l'IA de nos ennemis (et parfois de nos unités) qui porte atteinte à la jouissance du jeu, au cas où vous ne voulez pas jeter "Très mauvais" monde du classement ou de l'escarmouche en ligne.

Et c'est précisément sur ce point que surgit mon conflit intérieur: si d'un côté Empires Apart représente un bon produit pour le multijoueur, l'absence quasi totale d'un vrai mode solo est un gros problème, au moins pour mon goût personnel.

D'un point de vue technique, le choix de DESTINYbit C'est très précis: utilisez un graphisme essentiel mais fonctionnel pour permettre au plus grand nombre de joueurs de bien rouler Empires Apart sur leurs systèmes, et je pense que le choix devrait être récompensé. Le jeu ne montre pas de problèmes même sur un système daté comme celui sur lequel j'ai essayé à la fois en mode fenêtre et en plein écran.

En conclusion, je peux dire que si vous aimez RTS et avez un esprit de compétition très développé, Empires Apart Il peut vous donner beaucoup de satisfaction, mais avec le temps je pense que ce sera d'améliorer l'équilibre entre la civilisation utilisable.

Si vous êtes amateur de mode Single Player dans ce genre, je suis désolé de vous déconseiller absolument ce titre.