Les boîtes de butin étaient une vraie source de problèmes pour Arts électroniques ces derniers mois, en commençant par leur mise en œuvre Star Wars: Battlefront 2. Et pourtant, lors d'une conférence récente, le PDG de EA Andrew Wilson il a dit que la société allait "pousser" les boîtes à butin et a contesté la décision qui les rassemble dans une forme de jeu.

Comme vous pouvez l’imaginer, nous travaillons avec toutes les associations de l’industrie du monde et avec les régulateurs de diverses juridictions et territoires. Nous avons évalué et établi que des programmes tels que FIFA Ultimate Team ne jouent pas.

Wilson a expliqué que la position d'EA est basée sur le fait que les joueurs reçoivent toujours un nombre spécifique d'éléments dans chaque package FUT et qu'il ne permet pas aux joueurs de retirer des objets en monnaie virtuelle pour de l'argent réel.

Nous cherchons aussi activement à éliminer ce qui se passe dans un environnement illégal et à travailler avec les autorités de réglementation de diverses juridictions pour atteindre cet objectif.

L’essentiel, c’est que EA «continue à faire avancer» les microtransactions dans les jeux.

"Nous pensons toujours à nos joueurs, nous réfléchissons toujours à la manière d’offrir ce type d’expérience de manière transparente, amusante, juste et équilibrée et nous communiquerons avec les régulateurs du monde entier.

Bref, un vrai amour pour les boîtes à butin!