Blizzard a toujours été un logiciel très apprécié des joueurs, en particulier de ses fans, mais récemment, certains choix font l’objet de nombreuses discussions, notamment l’annonce de Diablo Immortal. Il semblerait que même au sein de la même entreprise de logiciels, il y ait plus que quelques mécontentements et que cela résulterait d'une mauvaise gestion d'Activision.

Selon certains témoignages recueillis anonymement auprès de Kotaku, les deux sociétés initialement - malgré la fusion - ils sont toujours restés assez indépendants, mais après l’acquisition par Vivendi et l’inclusion de Call of Duty dans Battle.net, les choses auraient changé.

Plus précisément, à Kotaku, nous parlons de un changement de directeur financier à Blizzard, avec ce dernier qui aurait mis en place un nouveau plan d’action qui prévoit réduction des coûts et moins d'investissements. Sur ce dernier point, l’un des témoignages se lirait comme suit: "la 2018 a été la première année au cours de laquelle nous avons entendu parler de la priorité accordée à la réduction des coûts plutôt qu’aux investissements", Avec plus d'attention à la réduction des coûts et maximisation des revenus.

Tout cela ne peut pas être confirmé avec une certitude absolue, mais si les choses se déroulent comme prévu, ce n’est peut-être que le début des "faux pas" de Blizzard. Nous espérons sincèrement que ce n'est pas le cas.