Le monde du divertissement des jeux vidéo est en constante évolution et Nintendoplus que quiconque, il a toujours été porteur d'innovations plutôt que d'améliorations matérielles en termes de puissance brute.

Il n'est donc pas surprenant qu'à l'avenir ce que la société de Kyoto proposera sur le marché sera très différent de ce à quoi nous sommes habitués, voire pourrait cesser de produire des consoles de salon. Telles étaient les paroles du président actuel Shuntaro Furukawa, mais il est bon de contextualiser:

Dans l'industrie du jeu, nous ne pouvons pas faire grand-chose pour réduire les risques, notre travail consiste à offrir à nos clients des moyens innovants et uniques de profiter de nos jeux.

Cependant, nous ne sommes pas fermés avec nos consoles. Nous proposons toujours notre «Nintendo Experience» et actuellement cela correspond au Switch et aux logiciels associés, mais les technologies changent. Nous continuerons de réfléchir avec souplesse à la manière de proposer cette expérience au fil du temps.

Par exemple, à long terme, notre objectif en tant qu'entreprise peut également passer des consoles de salon à d'autres industries, la flexibilité est aussi importante pour nous que l'ingéniosité.

Des mots qui font peur à ceux qui ne peuvent voir une Nintendo loin des consoles de salon, mais il est bon de souligner que les mots de Furukawa font partie d'un 'entretien avec Nikkei, un journal économique destiné à un certain type d'utilisateur qui fait de l'argent l'aspect le plus important d'une entreprise.

En tout cas, comme le président lui-même l’a fait remarquer, Nintendo a toujours été un des entreprise flexible, allant de la production de cartes, des consoles aux smartphones, en passant par le marchandisage le plus pur, le débarquement au cinéma et la construction de parcs d’attractions. Un avenir différent est au moins plausible, mais cela Nintendo ne produira plus la console à la maison est tout pour voir.