Dead Or Alive 6. impalpable, répétitif et beaucoup "touches aléatoires amicales"(Beaucoup plus que les noobs en ligne SFV), mais seulement si vous n'êtes pas fan de la série. Un titre qui ne présente pas de nouveautés significatives, par rapport à son prédécesseur, à l'exception de l'ajout sur la liste de deux nouveaux personnages, Nico e Diego. Mais allons dans l'ordre. La saga éternelle de notre "Kunoichi" Kasumi, nous ramène à l'organisation par Honoka du tournoi susmentionné de mazzate, au milieu de factions opposées de combattants qui sonnent de la raison sainte.

Dead Or Alive 6: la critique
Puissance du joueur de lune occasionnel, viens à moi!

"Modern Times" de Charlie Chaplin.

Parlons jouabilité: il Système de combat toujours. Si vous cherchez quelque chose de stimulant et d’attrayant, vous avez l’impression de ne pas vous tromper, car c’est tout sauf difficile pour les nouveaux venus de la série. Dans Dead Or Alive, 6 n’est certes pas inhabituel. En fait, gagner un match ne signifie littéralement que du spammando, que ce soit avec les touches du poing et du poing, en particulier avec Hayabusa, Bayman, Bass et Jann Lee, même les difficultés les plus difficiles (de 6 à 8). 8 pour la note). Pour le reste, tout dans "sa" règle: des contre-mouvements annulant quelque peu prévisibles et ne jonglant pas avec les autres titres du même genre. Les combos de la chaîne, du joueur occasionnel, sont le principal ingrédient de cette soupe chauffée habituelle, tandis que le Coups spéciaux et Système de triangle étaient simplifié un peu trop. La seule nouveauté significative est l’ajout du soi-disant Assaut mortel une sorte de coup final qui provoque un vertige mortel chez l'adversaire. Au cours de la même chose, il est possible d’exécuter quatre courses concaténées (chaîne combo Über Alles). Pour être clair, en termes de mécanique de jeu, nous sommes bien en dessous du récent Soul Calibur 6, un titre qui, entre le timing de la parade plutôt admirable et la grande variété de mouvements, montre un concept de jeu totalement différent, beaucoup plus engageant et laborieux.

Dead Or Alive 6: la critique
Présentez les modes classiques Beat'em Up.

"In hoc signo vinces" ... ou pas?

Passons à Mode. Une formule gagnante pour chaque bagarreur, expert (ou pas?) Relancé dans ce sixième chapitre par Team Ninja. Il y a le mode habituel "Histoire", où pour chaque personnage il y a un canevas bien défini avec beaucoup de prologue. Le mode "DOA Mission", similaire au mode de combat au trésor de Tekken 7: combat avec une progression proportionnelle à la réalisation de certains objectifs, comme effectuer des mouvements simples ou certains combos. "Fight" est le mode qui contient le must de chaque beat'em up qui respecte: arcade, affrontement entre Pve ou contre un autre joueur dans la chair, le temps et la survie. Composant en ligne non inspiré, mauvais jumelage. Il y a peu de tampons techniques incipit en main. Les pros du Soleil levant se chargeront de garder vos chaudières aux abois.

Dead Or Alive 6: la critique.
Les détails Le grand (et unique) point fort des graphismes DOA 6.

L'attention portée aux détails dans un gué moyen.

Parlons de la côté technique du jeu. Le moteur graphique de Dead Or Alive 6 n’a pas été beaucoup innové par rapport à son prédécesseur, mais les détails des modèles liés à l’action au combat, tels que la poussière, la salive et le sol, sont précieux. Modèles dans le médium et la texture de certains fonds (comme celui de Christie) pas particulièrement inspirés. Bonne zone audio, emplacement japonais vraiment recommandé comparé à l’anglais (comme dans SFV). Les sous-titres sont évidemment disponibles en italien.

Dead Or Alive 6: la critique
En venant au fait ..

"C'est la même vieille histoire, la même vieille chanson et danse (?), Mon ami".

En fin de compte, un titre pour les adeptes de la saga ou des joueurs occasionnels, ou même pour le masher schizzato, mais pas trop, compte tenu du petit nombre de clés qui mèneraient n'importe qui à la victoire, du moins en mode solo. Liste complète et discrètement variée avec un nombre total de caractères 24, qui sera complété par DLC di juin cela introduira Mai Shiranui. Ce n'est rien de plus qu'une version "mise à jour" du chapitre précédent vendu au prix de lancement. Tradition et simplicité illimitée dans la mécanique du jeu. Les fans de niche continueront à l’acclamer quand même: ah, quel monde serait sans Gotu otaku ... Nous vous rappelons que le jeu est disponible à partir de premier mars / Pc, Xbox One e Ps4. 6 mort ou vivant. Très mort, pas vivant.

commentaires

réponses

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici