L’un des mèmes Internet est celui qui décrit un Lien inconsolable ou en colère, dans lequel il répète qu'il n'est pas le célèbre Zelda qui lit tous les titres de ses jeux. Link est un homme, cela ne fait aucun doute, et à la fin, Nintendo a créé sa propre "version féminine" appelée Linkle.

Et pourtant il y en a un Magazine japonais que, lors de la sortie du premier The Legend of Zelda dans le 1986, dépeint le protagoniste comme une fille, de plus dans des poses sexy.

Une erreur évidente qui ne peut être expliquée sauf celle malentenduPourtant, le magazine a anticipé l’époque en donnant forme à «l’ancêtre» de Linkle.

Probablement à l'époque, puisque The Legend of Zelda n'est pas un jeu célèbre (c'était encore le premier chapitre!), Les quelques images officielles et sprites en jeu ils n'avaient pas suffisamment précisé que Link était un garçon, du moins selon les concepteurs et les éditeurs de ce magazine.