"Oh mon Dieu j'ai entendu quelque chose ..." (cit.)

Savez-vous que les émissions diffusées sur DMAX étaient axées sur la chasse aux fantômes, aux esprits, aux poltergeists, aux extraterrestres, aux présences occultes de morts de vieilles filles parce que vous avez reçu l'aiguille du chanteur en perçant votre veine saphène? Et à la recherche de quatre truzzi d’Amérique à l’aide de caméras infrarouges de haute sensibilité au milieu d’une épaisse forêt du Wyoming? Ajoutez à cela un cincinnino de l'épisode de Mystery on the Area 51 et, il y a de bonnes chances que vous ayez bien compris en quoi cela consiste Chasse aux créatures.

Je vous apporte la paix!
La vérité est dehors

Que fais-je dans une forêt oubliée de Dieu et des hommes?

Jeu très minime déjà dans le menu: jeu, options, sortie. STOP. Du contenu et du poids (seulement 1,6 GB) assez petit, mais certainement pas mal, en effet. Un titre qui nMême un cœur octogénaire ne peut causer de la peur, sauf peut-être pour certains aboyants dans le lointain tout à fait horreur, mais qui à la longue semblerait se souvenir d'un dingo avec enrouement, ressemblant vaguement au noyeur de The Witcher 3. Mais seulement s'ils ont beaucoup d'imagination.
Une fois que vous êtes confronté à l’écran d’accueil, il vous suffit d’appuyer sur OK en mode Jeu et, sans préambule, explication, intro, histoire ou autre, vous êtes catapulté dans une dépendance qui n’est pas ouverte à cette porte. Mais ne craignez rien, c’est votre loft immergé dans le vert spectral où vous trouverez: armes, lampe de poche, kit médical sur le lavabo de la salle de bain, munition, tablette avec la carte, GPS et positionnement sur votre ordinateur de bureau de "maison" et de nombreuses caméras en 4K ( et stica) avec un trépied, ça même pas un hypermarché électronique ou Willy, le concierge des Simpson, quand ils l’ont pincé pour faire le voyeur du couple.

Une fois la benza terminée, la carte est terminée (avec un faisceau sombre pour vous montrer, mah)
Une fois la benza terminée, la carte est terminée (avec un faisceau de lumière sombre pour vous montrer ... mah)

Dans votre hutte, vous devez collecter tout ce que vous pouvez piller, en allant de très loin (y compris la salle de bain), car pour trouver ces "vous ne savez pas quoi" tout peut être utile. Outre tout ce nécessaire digne d'un studio photo à haut portefeuille, il y a des lampes de camping en plein air et un pick-up, votre meilleur ami. En fait, avec votre magnifique véhicule tout-terrain fabriqué aux États-Unis, tablette en main, parcourez toute la carte et positionnez avec précision les caméras à votre disposition, afin de pouvoir identifier la présence de mutants possibles sur votre ordinateur.

Une fois que vous avez identifié les "monstres rampants" qui ressemblent beaucoup aux extraterrestres "Mars Attack", vous devez bien sûr leur faire face avec un pistolet et une carabine, mais essayez de lésiner sur les munitions, car même si vous en trouvez assez dans votre grenier, le chemin est long, malgré une carte qui s'avère être plutôt petite (pour un gb 1,6 de ce que vous vouliez, GTA 5?). Le but du jeu, qui comprend le composant solo et l’arrêt, à la fin de la course, est tuer ces créatures dangereuses astucieux comme un quokka et peut-être même lié à l'étranger imprudent, alors victime de l'autopsie la plus reculée de l'histoire de la télévision il y a une décennie. Le tout à l'aide d'un pick-up doté de feux de route avec un nombre de lumens égal à ceux des lumières de cimetière et d'une lampe de poche qui éclaire une paume de son nez, au milieu de l'obscurité la plus complète d'une forêt fantomatique. Ce dernier se révèle être peut-être l'élément le plus intéressant du jeu pour pathos et atmosphère négligés et désillusionnés par un gameplay pris pour acquis et peu soigné.

Ne va pas seul dans les bois

Graphiquement, ce n'est pas mauvais: les détails et les motifs polygonaux nous rappellent d'une certaine manière le Condemned 2, et l'effet de lumière parasite de la lampe au sol et sur les murs est particulièrement appréciable. Pour le reste, les textures de forêt en premier lieu, même si dans Unreal Engine 4, le titre laisse beaucoup à désirer. Le jeu a aussi plusieurs bugs disséminés ici et là. Par exemple, dans les zones où il y a plus de sources de lumière, telles que les feux de position, les feux de camping extérieurs de votre maison, etc., il existe une sorte d’effet stroboscopique qui les heurte, ce qui rend apparaissent les faisceaux de lumière par intermittence: ce n'est pas fait spécifiquement pour des questions de pathos, non, malheureusement. Les effets des armes sont pour le moins ridicules, car on n'entend que le coup de feu, mais on ne voit ni la balle, ni l'explosion du coup, ni le trou d'entrée du boîtier, ni des effets de particules d'aucune sorte. idée de combien ce jeu a été fait un peu à la carlona.

Dans Creature Hunt, l'essentiel est parfois invisible à l'œil ... un peu trop.

Dans Creature Hunt, l'optimisation n'est pas la meilleure. En fait, en plus de nécessiter beaucoup de puissance sous la coque de votre boîtier, elle est parfois affectée par un effet de flou de mouvement non natif gênant, sans possibilité d'agir sur des paramètres graphiques avancés. sinon pour ce qui concerne la résolution et le niveau de détail, ce dernier est évolutif à votre goût mais uniquement avec un simple levier comme un volume audio. Il existe également de nombreuses anomalies dans la composition des modèles polygonaux, notamment en présence d’objets en gros plan comportant de nombreux détails, tels que les sculptures de lames de bois. L’audio de la voiture est une vague dans une boucle avec un effet enchanté, et pour essayer de comprendre quelles touches utiliser pour faire quoi que ce soit, étant donné l’absence de toute option permettant de clarifier la question, vous êtes obligé d'être un devin entre les clés de votre clavier, en particulier en ce qui concerne les commandes au volant de votre véhicule. Comprendre comment cela tourne sur cette dernière limite la tragicomédie.

je veux croire

Trouver des créatures peut être amusant, en particulier lorsque vous recherchez des entités non spécifiées, mais sans une histoire, sans un minimum de connaissances en référence aux extraterrestres mentionnés ci-dessus, votre recherche s'avère être comme une fusillade au parc d'attractions. Trop petit dans tout c'est peu dire, et au niveau de la jouabilité, il aurait été préférable de mettre une carte vierge en bas à gauche ou une carte ics, pour voir ensuite sur la tablette si nos caméras ont fait leur devoir ou non. Utiliser une tablette à l'unisson, des armes et courir sous la "menace" des grognements martiens dispersés dans la forêt n'est certainement pas le meilleur. L'idée était bonne et rappelle beaucoup les années de science-fiction de 90, en particulier pour les réglages de monstres du marais américain, mais la création de Creative Hunt est beaucoup trop spartiate pour atteindre l'objectif. Trop d’aspects vitaux sont omis ou omis, tels que l’absence de mode multijoueur et l’absence d’intrigue, ce qui, dans les indépendants, représente souvent la véritable force. Les insectes vous divertissent et pas un peu, tels que les extraterrestres qui courent parfois vides comme un tapis roulant sans se déplacer réellement d'un millimètre.
En fin de compte, Creature Hunt pourrait être à la fois admirable et divertissant, mais compte tenu du fait qu’il a été fabriqué davantage avec les pieds de l’étranger, c’est un titre. appréciez pas grâce au gameplay, mais grâce aux bugs ou les interactions absurdes présentes dans le jeu.

commentaires

réponses