Andrew Wilson, PDG de Electronic Arts, admis dans un entretien long et franc com GameDaily que les débuts de Anthem ne se sont pas déroulés comme prévu. Mais Wilson a souligné que EA reste convaincu du potentiel du jeu et l'idée de base, et que, avec le temps, deviendra un franchise spécial. Le PDG a également placé son propre faites confiance à BioWare, sur lequel il a dit qu'il était prêt à parier "Une fois par jour et deux fois par dimanche".

En parlant des problèmes spécifiques de HymneWilson déclare que les intentions le jeu devait réunir deux types de joueurs très différents: le premier sont les fans traditionnel de BioWare, les joueurs élevés sur pain e Mass Effect o dragon Age. Ces derniers sont des joueurs à la recherche d’expériences similaires à Destiny, inspiration claire de Hymne. Selon Wilson, Hymne a échoué jusqu'à présent concilier ces deux aspects si différent et l'idée "ne fonctionne pas très bien".

En même temps, Wilson croit que Hymne vous méritez la confiance montré par EA sur le long terme. Selon lui, un IP a un cycle de durée de dix ans, et en regardant les choses dans cette perspective, le monde de Hymne, L’armure de javelot et d’autres éléments considérés comme «uniques» par la franchise ont le potentiel de faire de l’hymne «quelque chose de grand». Enfin, Wilson a ajouté que les développeurs devaient s'adapter aux changements du public, et qu'un garçon de 12 ans a aujourd'hui des attentes différentes pour un titre BioWare par rapport à un joueur de longue date. Dans cette perspective, il est essentiel de tester "l'élasticité de la marque".

L'interview complète est très long et explorez divers thèmes, de butin à l'avenir du secteur. Vous pouvez le lire ici.

commentaires

réponses