Un autre titre indépendant vient s’ajouter à la liste des petites merveilles découvertes lors de la gamescom 2019: il s’agit de Minute of Islands, produit par Studio Fizbin et distribué par Mixtvision. L'Indie Arena a accueilli des centaines de matchs, il n'a donc pas été facile de choisir lequel tester, mais Minute of Islands m'a frappé du premier coup d'œil.

Le jeu est un puzzle-plateforme avec un gameplay assez classique: notre protagoniste, un ingénieur nommé Mo, peut se déplacer, sauter, escalader des murs et interagir avec certains objets à côté d'elle. Sa seule «arme» est un bâton avec une boussole spéciale, qui semble émaner une étrange énergie rougeâtre, capable d'opérer sur les artefacts technologiques de l'île que nous explorons. Notre terre a vraiment besoin d'aide: de spores toxiques des hallucinogènes l’ont envahi et les générateurs capables de maintenir l’air pur ne fonctionnent plus, ce qui oblige la population à migrer ailleurs. C’est précisément dans cette contrée désolée, peuplée de géants inquiétants, que nous nous retrouvons dans la démo, dans le but de réactiver au moins les deux générateurs proches de nous.

Pour ce faire, cependant, nous devons nous apprendre nous-mêmes et interagir avec divers ensembles d’échelles et d’interrupteurs, nécessaires pour activer des engins tels que des ascenseurs ou des poulies, qui sont apparemment un peu en danger. Il n'est pas facile d'avancer dans le brouillard verdâtre, contaminé par la moisissure nocive qui envahit nos poumons.

L'atmosphère est caractérisée par un dualisme entre l'adorable protagoniste et un monde peint dans des couleurs pastel, mais vraiment dérangeant. Des restes de vieilles maisons, des habitants avec des masques à gaz et des animaux en état d'ébriété nous accueillent le long de la vie, tous entourés d'une mer bleue et non contaminée. L'effet est vraiment remarquable. J'ai joué à la démo pendant une demi-heure, mais j'aurais aimé durer plus longtemps: Minute of Islands est le titre classique qui sait transmettre les émotions. Il offre néanmoins un gameplay plus que convenable et ne se limite pas à raconter une histoire à laquelle on assiste. passivement. Je vous conseille donc de le surveiller dans l'attente de sa sortie, prévue pour le printemps prochain 2020, sur PC et sur toutes les consoles.