Perspectives positives pour 2020
La croissance rentable devrait se poursuivre dans la perspective de 2025  

  • Participation de 8% et croissance du chiffre d’affaires de 7 à la fin du mois de septembre 2019
    • Prévisions pour 2019: les investissements augmentent de plus de 7%, à environ X milliards d'euros, le chiffre d'affaires d'environ XII millions d'euros et l'EBITDA d'environ X millions d'euros.
  • Perspectives positives pour 20201
    • Chiffre d'affaires en hausse d'environ 5% sur l'année
    • Une marge d'EBITDA en ligne avec celle de 2019
  • La croissance rentable devrait se poursuivre dans la perspective de 2025
    • Sur 2020-2025, croissance annuelle moyenne des ventes et du chiffre d'affaires dans la partie supérieure de la gamme + 3% / + 4%.
    • Marge EBITDA de 2025 supérieure à 20%.

BOULOGNE, France– (BUSINESS WIRE) -Stéphane Pallez, Présidente et PDG de FDJ Group a déclaré: "La dynamique positive enregistrée par FDJ depuis le début de l’année s’est confirmée au troisième trimestre. L’augmentation continue du chiffre d’affaires et des participations sur tous les segments du groupe confirme les perspectives favorables et la bonne marche du groupe pour atteindre ses objectifs en matière de 2019. FDJ bénéficie d'un nouveau cadre réglementaire stable, accordant des droits exclusifs d'une année 25 sur les loteries et les paris sportifs aux points de vente. Combiné à la force de notre modèle commercial, nous sommes confiants que cet élan devrait se poursuivre dans 2020 et même jusqu’à 2025. "

Croissance soutenue du 3rd trimestre de 2019, en ligne avec les objectifs annuels

  • Chiffre d'affaires en hausse de 7% à fin septembre

À la fin du mois de septembre, les participations dans 2019 s'élevaient à X milliards d'euros, en hausse de 12.54% par rapport aux neuf premiers mois de 8. La performance positive enregistrée dans le 2018st la moitié (en hausse de 7%) a continué dans le 3rd trimestre (en hausse de 9%, pour atteindre le milliard d’euros).

Au cours des neuf premiers mois de 2019, des gains d’un milliard d’euros ont été versés, ce qui représente une augmentation de 8.52%, d’où un ratio de redistribution des joueurs de 8% par rapport à 68% sur la même période dans 67.8 et 2018% dans 68.4st la moitié de cette année. L’augmentation du ratio de redistribution des joueurs est imputable à l’évolution de la gamme de produits, liée aux bonnes performances des paris sportifs et à la croissance des jeux instantanés.

Sur cette base, les recettes brutes de jeu de FDJ (GGR = enjeu - prix) ont augmenté de 7% pour atteindre le milliard de 4.02 €. La contribution de FDJ aux finances publiques a augmenté de 8%, pour atteindre le milliard d'euros 2.63.

Le produit net des jeux (NGR = GGR - contribution aux finances publiques) s’élevait à € 1.40 milliards, soit 11.2% des participations, stable par rapport à fin juin 2019 et fin septembre 2018.

25 millions, chiffre d'affaires total du groupe FDJ

  • Enchère 8 à la fin du mois de septembre et 9% dans le 3rd trimestre
    • Loto et Euromillions combinent une participation de plus de 10 dans le 3rd trimestre grâce à des jackpots exceptionnels

À la fin du mois de septembre, les participations dans la loterie étaient en hausse de 6%, à X milliards d’euros, soit une légère accélération par rapport à fin juin, deux performances exceptionnelles dans les jeux de tirage au sort, dont Loto et Euromillions (hausse de 9.98 à fin septembre et de 2% au 10rd trimestre seul pour ces deux jeux ensemble).

Globalement, à la fin du mois de septembre, la croissance était tirée par:

- Tirage de jeux, augmentation de 5% à X milliards d’euros, bénéficiant de nombreux cycles longs2, 16 au total à la fin du mois de septembre 2019 vs. 13 au cours de la même période sous 2018. À la fin du mois de septembre 2019, Loto disposait de cycles longs 9, dont le dernier en date a rapporté un million d’euros. Au cours de la même période, les cycles longs d'EUROMILLIONS 20, dont un "record" commencé fin septembre, ont atteint le plafond de paiement plafonné à XMX €. Dans le 7rd trimestre seulement, ces deux jeux représentent 20% du capital du groupe;

- Jeux instantanés, en hausse de 8%, à 6.02 milliards d’euros, avec un flux important de nouveaux jeux (dix lancements / relances depuis le début de l’année). L'augmentation des mises est principalement de deux à deux nouveaux jeux, principalement des jeux uniques, et se concentre sur la catégorie 5-15 (en hausse de 10% à la fin du mois de septembre);

- Les jeux en ligne ont confirmé leur forte croissance (+ 27%), tirés par l'extension de la gamme de produits et l'utilisation du mobile.

  • Paris sportifs jusqu'à 14%

À la fin du mois de septembre 2019, les participations de Parions Sport étaient en hausse de 14%, pour atteindre un milliard de 2.56 €. Trois sports étaient notamment sur cette lancée: le tennis, le football et le basketball.

Sur un marché toujours porteur, malgré des événements moins favorables que 2018, Parions Sport En Ligne (en ligne) et Parions Sport Point de vente (au point de vente) continuent de bien se comporter, grâce à une gamme de produits enrichie et à des cotes de paris attrayantes.

  • Augmentation significative des enjeux numérisés: + 38%

Les participations numérisées ont continué de progresser de manière significative, en hausse de 38% pour atteindre 2.41 en euros à fin septembre 2019, ce qui représente près de 20% des participations du groupe. Ceci est motivé par le développement des jeux en ligne et la numérisation des enjeux

  • Réseau de points de vente dynamique: participation 6%

Les participations dans le réseau stable de points de vente 30,000 + s’établissaient à 11.77 euros à fin septembre, en hausse de 6% par rapport à la même période en 2018.

Prévisions pour 2019 et 20203

  • Le joueur prend plus de% de 7 dans 2019

FDJ prévoit enregistrer des participations d’environ 16.9 milliards d’euros pour l’ensemble de l’exercice financier 2019, en hausse de 7% par rapport à 2018 et tirées par les paris sportifs et les loteries.

Le groupe prévoit également un chiffre d’affaires d’environ 1.9 milliards d’euros. Avec revenu ajusté4 en milliards 2:

- Les produits de loterie devraient générer un chiffre d’affaires supérieur à € 1.55;

- Les paris sportifs devraient générer un chiffre d’affaires d’environ 370 millions d’euros;

- Le chiffre d'affaires des autres activités devrait s'élever à environ 50 €, y compris l'intégration des groupes sportifs sur l'ensemble de l'exercice.

L’EBITDA du Groupe, hors coûts liés à la privatisation et à l’introduction en bourse de FDJ, devrait s’élever à 325 € par rapport à 319 millions d'euros en 2018

  • Perspectives positives pour 2020

Pour 2020, le Groupe vise une croissance dans la partie supérieure de la gamme + 4% / + 5%, en tirant notamment parti du tournoi de football UEFA Euro 2020, ainsi que croissance du chiffre d'affaires d'environ 5% comme à périmètre4 avec environ + 5% pour la loterie et environ + 6% pour les paris sportifs. La marge d'EBITDA devrait être en ligne avec celle de 2019 sur une base ajustée4 (ie 19%).

Perspectives: la croissance rentable devrait se poursuivre dans la foulée de 2025

FDJ a établi son plan stratégique 2025 en prenant en compte 1), le validation pour les années 25 de ses droits exclusifs sur la loterie et les paris sportifs aux points de vente, et 2) le nouveau régime fiscal et cadre réglementaire. Ce plan tire parti de la dynamique du plan stratégique 2020, notamment en ce qui concerne la numérisation et le développement international.

FDJ vise plus de 2020-2025 une moyenne de 3% et 4%, visant la limite supérieure de cette gamme. En termes de chiffre d'affaires, les paris sportifs devraient croître à un rythme plus rapide que la loterie, tandis que d'autres activités, notamment le B2B international et les paiements et services aux points de vente, devraient contribuer à soutenir la croissance.

En 2025, la marge d’EBITDA devrait être supérieure à 20%, hors croissance externe

Sur 2020-2025, FDJ prévoit des investissements totaux de € 600, hors croissance externe. Celles-ci devraient augmenter progressivement chaque année. La conversion de l'EBITDA en flux de trésorerie devrait être maintenue à environ c.80, conformément aux tendances observées dans le passé. Enfin, FDJ vise un ratio de distribution de 80%, sous réserve de l’approbation des actionnaires lors de l’Assemblée générale annuelle. 2020 doit correspondre à celui payé pour 2019.

A propos du groupe Française des Jeux (FDJ)

FDJ est l’opérateur de loterie unique et historique en France, #2 en Europe et #4 dans le monde. FDJ est également le principal opérateur de paris sportifs en France. FDJ propose plus que des jeux 85, des jeux de loterie (Loto, Euromillions) et des cartes à gratter (Millionnaire, Astro, Vegas, Cash) - et des paris sportifs (Parions Sport), dans les points de vente et en ligne.

La performance de FDJ repose sur un portefeuille de marques emblématiques, le réseau de proximité #1 en France, un marché en croissance, des investissements et une stratégie d'innovation pour rendre son offre plus attrayante avec une expérience de jeu améliorée.

Pour 2018, pour un million de joueurs 25, avec plus de points de vente 30,000 et d’employés de 2,200, FDJ a collecté € 15.8 milliards d’enjeux, dont 15%. Elle a distribué 10.7 Mds € à ses joueurs, a contribué 3.5 Mds aux finances publiques et a versé à son détaillant 0.8 Mds.

Appendice

1. Répartition des enjeux du joueur *

En milliards d'euros

Enjeux 9m 2019

Enjeux 9m 2018

Modifier

FDJ total

12.54

11.64

+ 8%

Loterie

9.98

9.39

+ 6%

Jeux instantanés **

6.02

5.59

+ 8%

Dessiner des jeux

3.97

3.79

+ 5%

Les paris sportifs

2.56

2.25

+ 14%

 

Enjeux numérisés ***

2.41

1.74

38%

Les enjeux du réseau de distribution hors ligne

11.77

11.07

+ 6%

Chiffres non audités
* Les mises sont celles des joueurs et ne constituent pas un revenu du groupe FDJ.
** Principalement des jeux de grattage (en ligne et dans les points de vente).
*** Les enjeux numérisés comprennent les enjeux placés en ligne et dématérialisés aux points de vente, c'est-à-dire l'utilisation d'un service / d'une application numérique pour leur préparation avant d'être enregistrés au point de vente.

2. Des enjeux aux revenus

En milliards d'euros

9m 2019

9m 2018

Modifier

Les enjeux du joueur

12.54

11.64

8%

Prix ​​gagnés

8.52

7.89

8%

Ratio de distribution

68.0%

67.8%

 

Revenus bruts de jeu *

4.02

3.74

7%

GGR en% des enjeux du joueur

32.0%

32.2%

 

Revenus nets de jeu **

1.39

1.31

6%

NGR en% des enjeux du joueur

11.1%

11.2%

 

Revenu ***

1.42

1.33

7%

Chiffres non audités
* Revenus de jeu bruts: enjeux moins prix.
** Revenus nets de jeu: revenus bruts de jeu moins la contribution aux finances publiques.
*** Recettes: recettes nettes du jeu plus les recettes d'autres activités.

3. Marge de contribution par division, par division

Depuis le 1er janvier 2019, le Groupe a adopté une nouvelle organisation qui s'articule principalement autour de deux business units: Loterie et Paris sportifs. Pour chacun d'entre eux, les revenus de marge de contribution moins le coût des ventes et les dépenses de marketing et de communication (hors amortissements D&A) sont indiqués ci-dessous.

En millions d'euros

2018

 

Loterie BU

Sports
BU Paris

Autres &
tenue

Total avant
DE

DE

Total du groupe

Les enjeux du joueur

12,770

3,047

15,817

15,817

Revenus bruts de jeu

4,372

748

5,120

5,120

Revenus nets de jeu

1,477

297

1,774

1,774

Revenu

1,482

297

23

1,803

1,803

Coût des ventes *

- 874

- 192

- 2

- 1,067

- 33

- 1,100

Frais de marketing et de communication **

- 132

- 82

- 48

- 262

- 15

- 277

Marge de contribution

476

24

- 27

474

- 49

425

Frais généraux et administratifs

- 159

- 159

- 15

- 174

EBITDA

 

315

Dépréciation et amortissement (D&A)

- 64

EBIT

 

251

* Coûts des ventes liées à la distribution et à la vente de jeux, ainsi que les fonctions de back-office connexes. Ils comprennent essentiellement, par ordre d'importance: les coûts liés au point de vente.
** Les dépenses de marketing et de communication comprennent, par ordre d'importance: les coûts des services et de la publicité, les équipes de publicité et de service à la clientèle, ainsi que les coûts liés à la conception et à la facilitation. des offres et des services.


12019 ajusté pour: (i) l'intégration du 2019 sur une année complète et (ii) l'impact du nouveau régime fiscal sur une année complète January 2020.
2Les jackpots Unwon sont cumulatifs - à partir de € 8 millions pour Lotus et de 75 € pour Euromillions, offrant ainsi des jackpots de plus en plus grands.
3 Sous réserve de la validation du régime fiscal
4 Les ajustements comprennent:
- l'intégration du groupe Sporting, acquis en mai 2019, sur l'ensemble de l'exercice, ce qui représente un impact positif de 15 millions d'euros;
- impact en année pleine du nouveau régime fiscal basé sur les recettes brutes du jeu (GGR), applicable à partir de 01 janvier 2020. L’impact positif sur les revenus de près de X € Xm représente la suppression des allocations aux fonds de contrepartie (nécessitant une nouvelle police d’assurance pour couvrir ces risques) et la modification liée à la comptabilisation des promotions avec la suppression des fonds des joueurs.
Sous 2018, le nouveau régime fiscal aurait eu un impact positif sur 50m € sur le chiffre d'affaires de l'exercice.

Contact

Quentin Dussart
+ 33 (0) 1 41 10 33 82
servicedepresse@lfdj.com

Source BUSINESS WIRE