Cela fait un peu plus d'un an depuis Shuntaro Furukawa il est devenu président de Nintendo et, immédiatement, l'ancien comptable (un rôle qu'il a occupé dans 1994) a clairement indiqué qu'il respecterait les traditions de la société.

Outre ses prédécesseurs, Furukawa elle entend élargir le plus possible l’audience de Nintendo et l’une des clés pour y parvenir consiste à quitter le liberté de création maximale pour les développeurs, lui permettant de expérimenter de nouvelles idées:

Tout d'abord, je base mes décisions sur la façon de penser du responsable du développement.

Nintendo est Nintendo à cause de nos jeux, de nos personnages et de notre adresse IP. Je suis donc tout à fait d’accord avec le fait de donner à nos équipes la liberté d’expérimenter de nouvelles idées.

L'expansion ne peut avoir lieu sans la liberté d'essayer quelque chose de nouveau et le courage d'entrer dans un territoire inconnu.

Shuntaro Furukawa poursuivra donc l’ancienne politique d’expérimentation de Nintendo: comme ce fut le cas jusqu’à présent, dans les années à venir nous verrons des jeux plus traditionnels à côté quelque chose de moins conventionnel.

commentaires

réponses