Au cours des derniers jours, divers anciens membres du personnel de Cartes contre l'humanité, l'un des jeux de société les plus célèbres au monde, s'est présenté et a signalé divers cas de toxicité sur le lieu de travail. Après la plainte du comédien et ancien membre de l'équipe Nicholas Carter, de nombreux autres collègues se sont regroupés au sein d'une même organisation: Syndicat uni contre les travailleurs de l'humanité.

Ce nouveau mouvement - qui travaille actuellement avec les syndicats de Chicago et du Midwest - reçoit déjà beaucoup de visibilité au sein de la communauté et vise à être reconnu dans le monde entier. Voici un extrait de leur première version:

«Nous travaillons pour CAH parce que nous croyons en la capacité de l'entreprise à faire le bien. Nous croyons aux possibilités de la comédie transgressive. Mais depuis trop longtemps, nos employés travaillent dans des conditions de travail précaires et toxiques. "