Burnout Paradise remasterisé est sorti sur Nintendo Switch au cours du mois de juin juste après. L'atterrissage sur la petite console hybride a donc eu lieu deux ans après la date de lancement sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Les développeurs derrière le nouveau look du classique des courses d'arcade, cependant, ils voulaient préciser que la version dédiée à Nintendo Switch avait été discutée et prévu dès le départ.

«Le mot clé est équilibre, la règle numéro un est que si ce n'est pas 60 FPS, ce n'est pas Burnout. Prenant note de cela, le reste c'est une conséquence avec tous les compromis de l'affaire. Nous avons travaillé dur pour ne pas compromettre la qualité de la version Switch et conserver des éléments tels que les nouvelles techniques de rendu que nous avons développées pour la remasterisation sur d'autres plates-formes. "

Cela ne semble donc pas être la énième opération "commerciale»de port bas coût (vendu au prix fort). La cause du fort retard était en fait la recherche de stabilité un 60 images par seconde.