Le dernier feu de camp, le dernier titre développé par hello Games, est enfin arrivé sur le marché, mais pour l'équipe britannique, ces jeux simples et moelleux peuvent être un peu serrés. Dans une interview avec Polygone, Sean Murray il a tiré les premiers indices sur leur prochain projet.

Murray a parlé de la division actuelle de Hello Games. Sur les 26 personnes qui composent l'étude; 3 développeurs composaient l'équipe derrière The Last Campfire, tandis que les 23 autres ont été divisés en deux autres groupes: le premier continue de travailler sur No Man's Sky: Au-delà, tandis que le second a commencé la pré-production du nouveau projet. Bien que le bon Sean n'ait pas enquêté plus avant sur la situation, il voulait exprimer quelques mots sur No Man's Sky et comment le flop était une leçon pour tout le monde:

«Il y a ce gobelet empoisonné ou l'accord avec le diable, et je pense que tout développeur indépendant trouvera cela assez difficile. Si je pouvais revenir en arrière et choisir No Man's Sky, trouver la bonne direction serait très difficile. Lorsque vous avez un intérêt incroyable pour le jeu, vous avez également des attentes élevées. C'est comme lancer une fusée au soleil, mais construire la fusée en cours de route. Et étant donné le chemin parcouru avec le jeu, avec des milliers d'heures de jeu et une communauté satisfaite, je suis content de l'accord que nous avons conclu. "