Après des rumeurs d'un accord raté pour retour de Bungie sous l'aile de Microsoft, vient le déni brutal du PDG de la maison de logiciels.

À l'époque, le podcast GamerBeat avait fait rebondir une rumeur impliquant Microsoft et Bungie. Selon les nouvelles non confirmées les créateurs de Destiny auraient mené une négociation pour être racheté par Microsoft. L'entreprise avait en effet déjà été rachetée par la société de Bill Gates en 2000, puis avait retrouvé son indépendance au bout de sept ans.

Les négociations auraient quand même été ignorées en raison des demandes de Bungie, jugées excessives par Microsoft. Eurogamer avait également relancé l'actualité en citant des sources indépendantes autres que celles de GamerBeat.

Cependant, le refus est survenu hier. Un tweet sec de Pete Parsons, directeur général de Bungie, a nié toute négociation en réponse directe aux nouvelles qui circulaient.

Un porte-parole de Bungie s'est ensuite penché sur le sujet, qualifier les nouvelles de spéculation. Jeff Grubb, qui a initialement répandu les premières rumeurs, a tenu à souligner qu'il ne voulait pas dire que des mesures officielles avaient été prises en vue de l'acquisition, mais qu'il faisait référence à de simples négociations informelles.

Même sans cet accord raté, cependant, ce n'est pas le bon moment pour Microsoft, qui aurait même manqué la possibilité de mettez la main sur TikTok.