Avec une annonce pour le moins surprenante et inattendue, Microsoft a annoncé ces dernières minutes avoir signé un accord pour l'acquisition de ZeniMax Media, qui détient actuellement, entre autres, la société Bethesda Softworks, prenant ainsi le contrôle, pour pour n'en nommer que quelques-uns, de marques telles que DOOM, Fallout, The Elder Scrolls, Wolfensein et par conséquent des titres très attendus, tels que Starfield, dont on parle beaucoup.

Il va sans dire que la clarté est encore nécessaire pour mieux comprendre ce que cette acquisition impliquera à court terme mais il est clair que le contrôle d'équipes et de PI aussi importants est absolument un épisode d'une importance astronomique en termes non seulement économique (l'accord devrait être coûtent environ 7,5 milliards de dollars) mais aussi d'importance médiatique et, évidemment, une déclaration d'intention (ou de guerre?) qui n'est pas anodine dans les médias du jeu vidéo.