Malgré PlayStation 5 continuer d'être inaccessible pour la plupart des joueurs, Sony semble vouloir pousser de plus en plus sur le parc logiciel de sa nouvelle console.

Sony PS5 PlayStation Première partie

Dans une récente interview avec Wired, le patron de Guerrilla Games et dieux Studios PlayStation Hermen Hulst a en effet confirmé le développement d'au moins 25 nouvelles exclusivités pour la toute nouvelle console, y compris évidemment des titres précédemment annoncés tels que Horizon: Ouest interditDieu de la guerre: Ragnarok Gran Turismo 7.

De plus, selon Hulst, ces nouvelles adresses IP offriront "Une incroyable variété de genres", confirmant ainsi la volonté de Sony de viser des expériences en dehors du stéréotype cinématographique à la troisième personne qui a marqué les principales sorties exclusives sur PlayStation 4. Mais en sera-t-il vraiment ainsi? Seul le temps le dira.

Evidemment, la question reste toujours la même: à qui ces nouvelles exclusivités seront-elles vendues, si la console restera presque totalement inaccessible jusqu'en 2022?