Nexus écarlate, le dernier Action RPG de Bandai Namco est sur le point d'arriver sur les tablettes physiques et numériques Juin 25 2021. A l'occasion de la sortie prochaine, le producteur Keita Iizuka et le réalisateur Kenji Anabuki ils ont eu l'occasion de discuter du jeu dans les pages de Chroniques de jeux vidéo.

Le chat comprenait des sujets assez intéressants, comme la possibilité de faire face au monde cerveau créé par Bandai Namco non seulement en jouant le rôle de Yuito, mais aussi de l'avatar féminin Kasane, jusqu'à ce que nous discutions de caractère cross-média du jeu, qui verra l'arrivée prochaine d'une transposition animée Juillet 1 2021.

Vers la fin de l'article, cependant, au réalisateur Kenji Anabuki une question liée à l'état actuel de l'industrie japonaise du jeu vidéo a été posée, et surtout pour offrir ses réflexions sur les évolutions récentes de la maison Sony, qui a vu la fermeture de JAPAN Studio, qui abrite certaines des franchises historiques de PlayStation. Voici sa réponse :

« Je suis sûr qu'il y a beaucoup d'opinions différentes sur le sujet, mais personnellement, j'aimerais continuer à valoriser les expériences et les idées créées par les développeurs de jeux japonais. Évidemment, nous devons tenir compte du fait que les tendances de l'industrie du jeu changent très rapidement, et nous devons être conscients de ce que les joueurs recherchent aujourd'hui et utiliser notre créativité pour satisfaire ces besoins. »

Qu'est-ce que tu penses? Pensez-vous que les tendances ont influencé les dernières décisions de Sony ? Et que pensez-vous du marché japonais actuel ?