Nintendo a publié une déclaration précisant que il n'aura pas de marges bénéficiaires plus importantes avec la nouvelle version de Switch. La société de Kyoto a été contrainte de préciser ce détail en raison d'un article diffusé ces derniers jours.

La réponse de Nintendo

Dans un rapport du 14 juillet en effet, Bloomberg avait analysé les caractéristiques techniques et les coûts pour le consommateur de la nouvelle console Nintendo Switch OLED. Le journal américain était arrivé à la conclusion que pour chaque unité vendue, Nintendo aurait une marge bénéficiaire de 10 dollars supérieure au modèle standard.

La nouvelle version du Switch coûte en fait plus cher que l'original, et les caractéristiques techniques ne sont pas si avancées, selon Bloomberg, le surcoût doit être pleinement justifié. Mais Nintendo a nié toute allégation, déclarant :

« Un rapport daté du 15 juillet (date japonaise), affirme que les marges bénéficiaires de la Nintendo Switch (modèle OLED) sont supérieures à celles de la Nintendo Switch. Pour assurer une transparence totale pour les investisseurs et les consommateurs, nous précisons que cette affirmation est incorrecte."

La réponse de l'entreprise de Kyoto est cependant laconique dans les détails techniques. Il n'a pas encore été publié pas de réponses concrètes aux calculs de Bloomberg, ce qui évalue le coût des améliorations techniques OLED à 40 $ par unité. La console coûtera 350 $ au lancement, soit 50 de plus que la version originale.

Switch OLED sera la seule nouvelle console

Nintendo n'a alors cessé de préciser une nouvelle fois que Switch OLED est la seule console que Nintendo a l'intention de sortir dans les prochains mois. Cela étouffe toute éventuelle spéculation sur un autre modèle "pro", alimentée ces derniers mois par les rumeurs qui s'étaient succédées sur les caractéristiques techniques de la nouvelle console de Nintendo.

Des rumeurs ont circulé avant l'annonce, et rapportées par Bloomberg elle-même, ont décrit un console très différente de ce qu'alors Nintendo a présenté. La fonctionnalité la plus discutée était la résolution 4K, rendue possible par une collaboration avec Nvidia mais absente dans Swtich OLED.