Dans les derniers jours divers organismes gouvernementaux dédiés à l'antitrust ils ont commencé à examiner l'hypothétique Rachat d'Activision Blizzard par Microsoft. En particulier, Gouvernement brésilien a commencé à donner la parole à certaines des principales sociétés "rivales" de la firme de Redmond et de la plateforme Xbox.

Et parmi les différents Ubisoft, Google et Amazon, la commission brésilienne a fait connaître les déclarations de Sony à ce sujet, signalé initialement le ResetEra et traduit par le journal Chroniques de jeux vidéo.

Microsoft ActivisionBlizzard

Dans le communiqué, Sony offre aux juges une perspective générale de la Marché du jeu vidéo AAA, mettant particulièrement l'accent sur l'éventuelle exclusivité de marques telles que Call of Duty, la série de jeux de tir d'Activision. Selon la société américano-japonaise, en effet, l'acquisition de cette marque de renommée mondiale pourrait influencer le marché des consoles et le choix des joueurs sur cette dernière.

"Selon une étude de 2019, l'importance de Call of Duty pour le monde du divertissement, en général, est indescriptible. La marque est la seule IP de jeux vidéo à avoir atteint le top 10 des marques les plus reconnues au monde, aux côtés de géants tels que Star Wars, Game of Thrones, Harry Potter et le Seigneur des Anneaux. Call of Duty est si populaire qu'il influence le choix d'une console, et sa communauté est tellement établie qu'il n'a pas de rival, même si un concurrent avait le budget pour créer un projet similaire. […] La série est devenue synonyme de jeu de tir à la première personne et a défini toute une catégorie. En témoigne l'implication des joueurs sur les réseaux sociaux : Call of Duty compte plus de 24 millions de followers sur Facebook, contre 7 millions dans Battlefield ; et plus de 12 millions d'abonnés sur Instagram contre 2 millions pour Battlefield. Il est très peu probable que les joueurs se tournent vers une alternative, perdant la familiarité avec le jeu, les compétences acquises et les amis avec qui ils partagent leurs jeux sur Call of Duty."

Réponse immédiate de Microsoft et Phil Spencer, qui ont précisé comment - pour le moment et pour les obligations contractuelles avec Sony - Activision Blizzard est obligé de sortir les trois prochains jeux de la série sur PlayStation.

Comment cette histoire va-t-elle se terminer ? Et qu'en pensez-vous ?